Métaphore de la base 3

unnamedL’ABEILLE
ou comment en deux jours, je suis passée du bulldozer à l’abeille

par Clémence, de base 3

Le bulldozer ne contourne pas les obstacles, il les prend de front, en fonçant bien dans le tas, en escaladant même s’il le faut. Il avance, coûte que coûte en continuant son chemin. Il est impressionnant et dominant. Peu de barrages lui résistent. Mais le bulldozer n’est pas vivant car il n’a pas de cœur.

Abeille_CoolAlors que l’abeille, surnommée la petite reine, vit. C’est une ouvrière qui travaille de tout son cœur et sans relâche car elle est consciencieuse, et souhaite un travail qui fonctionne. Elle vit en société organisée et a besoin des autres abeilles pour que le travail soit abouti même si elle est indépendante et qu’elle butine seule. Par son labeur, l’abeille produit du miel. C’est le fruit de son acharnement. On ne le sait pas car l’abeille est mystérieuse, mais elle doit certainement tirer grandes satisfactions lorsqu’on aime son miel, si bon pour la santé. Elle est efficace car elle transforme aussi sa récolte en cire, propolis ou gelée royale.

L’abeille est polyvalente et a même un grand rôle dans l’écosystème, la pollinisation. Elle rayonne en transportant le pollen qui permet la reproduction des plantes. Quand elle apparaît, elle attire toute l’attention. On la remarque par son vol qui fredonne. Il se peut que certains la redoutent, mais c’est une fausse idée car l’abeille ne gêne pas. Elle continue ce pour quoi elle est faite. Si on la dérange, elle ira butiner sur une autre rose.

En revanche, c’est une ménagère qui défend son territoire, si on l’attaque, elle pique mais ce n’est pas par plaisir, et la douleur peut être un électrochoc. Besoin de lumière, de soleil, de chaleur, l’abeille ne résiste pas au gel. L’abeille n’a pas une taille de guêpe car elle a toujours de bonnes victuailles dans ses pattes dans le souci de nourrir l’autre. Elle vole, elle butine, elle vit pour sa mission. Dommage que l’humain la craigne, car l’abeille aimerait peut être qu’on l’aime pour ce qu’elle est et non pour ce qu’elle produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.