Bible et ennéagramme

Mgr Rémi de Roo

Mgr Rémi de Roo

BIBLE ET ENNEAGRAMME
Neuf chemins de transformation à travers les figures bibliques
Diane Toloméo
Pearl-Marie Gervais
Rémi J. de Roo
Albin Michel

Décidément cette année est riche en livres sur l’ennéagramme ! Après le livre de Norbert Mallet, faisant dialoguer l’ennéagramme avec Aristote, c’est la parution de l’ouvrage de Mgr Rémi de Roo sur Bible et ennéagramme qui vient enrichir la réflexion sur une anthropologie de l’outil. Non seulement, il vient montrer que l’outil est parfaitement compatible avec la foi chrétienne ; mais en outre, il manifeste que reconnaître dans les figures bibliques des archétypes de l’ennéagramme peut éclairer un cheminement intérieur.

Évêque émérite de Victoria au Canada, Mgr Rémi de Roo a été un des pères du Concile Vatican II. Il est aussi enseignant certifié en ennéagramme. Sa parole s’enracine dans une pratique de l’ennéagramme de plus de trente ans et dans une lecture très originale du texte biblique, à la lueur de ce que nous dit cet outil sur l’homme.

BibleA ceux qui s’interrogent sur les liens entre psychologique et vie chrétienne, le premier chapitre du livre, très substantiel, livre de belles clefs, dans un discours à la fois modeste, précis et exigeant. Il s’agit bien avec l’ennéagramme d’aller dans les profondeurs de l’être humain et, c’est bien dans ces profondeurs que l’on peut trouver Dieu, comme le dit saint Augustin et toute la mystique occidentale. De Roo récuse cette séparation souvent mortifère entre naturel et surnaturel, sans pourtant nier la distinction entre les ordres, entre la nature et la grâce. Il est bien dans l’élan de la théologie d’un Lubac ou d’un Rahner. J’aime la formulation de l’auteur quand il propose que l’ennéagramme « peut nous aider à purifier et amplifier l’expérience à peine audible et souvent déformée de Dieu qui continue nonobstant à être présente dans chaque être humain » (p. 58). Le chemin proposé est celui de l’ouverture du cœur, et il n’est pas innocent que dans sa réflexion spirituelle, Rémi de Roo suive l’auteur anonyme du Nuage de l’inconnaissance (XIVè), un des plus admirables traités mystiques du christianisme occidental.

La mise en perspective de dix-huit figures de la Bible avec les neuf profils de l’ennéagramme (deux par type), est d’une richesse inouïe. D’abord par la sorte d’évidence qui surgit à cette lecture à la fois littérale et spirituelle : ces hommes et ces femmes ne sont pas fait du même bois : Abraham n’est pas comme Salomon, Paul ne réagit pas comme Pierre, Marie-Madeleine n’est pas Marthe (ça on le savait déjà !). Mais, l’aviez-vous pressenti ? Jean-Baptiste a de sérieuses ressemblances avec Paul… Au-delà de ce qui pourrait être un amusant jeu de pistes, ou plus fondamentalement une sorte de validation anthropologique de l’ennéagramme dans les archétypiques du texte biblique, c’est une leçon spirituelle que nous donne cette étonnante confrontation. D’abord en ce qu’il existe neuf types de chemins de conversion extrêmement variés et qui peuvent constituer pour le chrétien de précieux guides dans un propre chemin d’intériorité. Ensuite, dans le fait, tellement touchant, que Jésus s’adapte à chaque type de personnalité et que dans sa réponse même à chaque question il prend en compte cette spécificité-là. Un seul exemple : alors que Jésus est plutôt économe de ses paroles, il délivre un long discours à Nicodème, lequel en représentant de la base 5 a besoin de rationalité et d’explications substantielles…

L’auteur passe en revue les différents types dans un ordre qui pourra dérouter le lecteur français en distinguant les profils conciliants (1, 2, 6), les profils assertifs (7, 8, 3) et les profils en retrait (4, 5, 9) selon la logique de la psychiatre Karen Horney (1885-1952), reprise en ennéagramme, notamment par Kathy Hurley et Theodorre Donson d’une part, Richard Riso et Russ Hudson d’autre part, avec lesquels Rémi de Roo a étudié. Cette grille de lecture est loin d’être inintéressante et ne gêne pas du tout la lecture. Pour ceux qui ne connaissent pas l’ennéagramme, le livre commence par une présentation introductive très claire d’Eric Salmon qui permet d’avancer dans la lecture avec une base solide.

Mgr Rémi de Roo a animé un séminaire sur ce thème en 2011 à Paris, ce qui m’a permis de recueillir son enseignement de manière vivante et de le transmettre à mes stagiaires en l’enrichissant d’exemples de saints. Je peux témoigner de la grande fécondité de cette approche dans un souci de transmettre l’ennéagramme en lien avec la vie chrétienne. Je travaille à livrer la même substance dans le M3 sur les sous-types et les vingt-sept profils peuvent être illustrés avec profit par des personnages bibliques ou des figures de saints. Leur trajectoire de vie est pour chacun de nous source de méditation et un appel à une mise en marche vers le mystérieux plan de Dieu pour chacun d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.