Deux jours essentiels

gregoire boucher 3DEUX JOURS ESSENTIELS
par Grégoire

« N’ayant pas les qualités basiques pour exprimer à l’oral mes sentiments, c’est donc ma cyber plume que j’enfourche pour vous remercier, François et toi, pour ces deux jours que je considère sans aucune exagération comme intrinsèquement essentiels. Essentiels parce que mon Père spirituel me les avaiet annoncés comme tels. Essentiels parce que ma femme y tenait beaucoup, et essentiels parce que j’y ai puisé des forces incroyables.

J’y suis venu les yeux fermés et le cœur ouvert, sans grand mérite, car c’était sous l’impulsion de religieux amis! J’étais donc en confiance avec vous. Mais je ne m’attendais pas à y puiser quelque chose d’aussi riche, d’aussi simple, d’aussi clair et fondamental. Comme je vous l’ai dit en début de session, je n’attendais rien en particulier de ces deux jours, étant totalement ouvert à ce qui me serait proposé. Et je peux vous dire que j’ai reçu bien au-delà de ce que j’aurais pu imaginer. C’est une aide précieuse, pour ne pas dire vitale.

C’est gentil d’avoir apprécié ma présence studieuse et assez silencieuse. Je ne suis pas très exubérant, comme tu as pu le remarquer. Mais j’ai passé deux jours magnifiques. J’ai été très impressionné par la transparence avec laquelle chaque participant s’est livré. Un exemple d’humilité, d’honnêteté et de simplicité qui m’a beaucoup touché.

J’ai hâte de pouvoir partager tout ça avec ma femme qui viendra au prochain stage. Elle aussi a  hâte. Mais je préfère la préserver pour qu’elle puisse vivre pleinement la session de janvier avec vous… Il va falloir tenir quatre mois et c’est très frustrant de garder tout ça pour moi, même si ma femme semble déjà se réjouir des progrès que j’ai pu effectuer en quelques jours !

One more time, merci du fond du cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.