Une psychologie positive

imgresET N’OUBLIE PAS D’ÊTRE HEUREUX
Abécédaire de psychologie positive
Odile Jacob

Christophe André est aujourd’hui ce qu’il est convenu d’appeler un auteur à succès. Médecin psychiatre à l’Hôpital Sainte-Anne, il est devenu un des grands passeurs de la psychologie positive. Dans le sillon de la psychologie humaniste d’Abraham Maslow et Carl Rogers (qui a révolutionné la psychologie en s’attachant à l’épanouissement de la personne), la psychologie positive, avec Martin Seligman, a développé l’étude de l’amélioration de la vie de tout un chacun.

3Ce livre, sous forme d’abécédaire, fourmille d’anecdotes, de scénettes, dans lesquelles Christophe André n’hésite pas à se montrer, non pas comme un sachant, mais comme n’importe lequel d’entre nous, capable de s’énerver pour peu de choses, de se polariser sur le négatif, d’oublier de s’émerveiller… On trouvera dans ce livre bien plus que des trucs pour être bien, de précieuses pistes pour cheminer vers une attitude intérieure permettant de choisir d’accueillir la vie dans sa beauté et ses bienfaits.

La psychologie positive de Christophe André a bien des points communs avec la méthode Vittoz qu’il évoque souvent d’ailleurs, dans ses articles et interviews sur la « pleine conscience » comme soin de la psyché. La méthode Vittoz en effet, thérapie de certains dysfonctionnements et blessures psychiques est aussi un art de vivre qui permet d’aller mieux, tout simplement. Elle redonne l’accès au libre choix, permet de ne pas se laisser submerger par ses émotions, d’accueillir le présent tel qu’il est, restaure en nous ce qui est solide et stable pour traverser plus paisiblement les aléas de l’existence. En ce sens, Vittoz pourrait être considéré comme le précurseur de la psychologie positive. Alliée à l’étude de l’ennéagramme qui nous aide à mettre en lueur ce qui pour nous est source d’insatisfaction, frustration, anxiété, irritation ou peur, cette méthode est un puissant levier de changement pour enfin poser sur soi, les autres et le monde un regard positif et bienveillant.

Christophe André a répondu aux questions de François lors d’un Jeudi de La Procure devant un public particulièrement nombreux et passionné. Un triple H lui a été descerné par une cliente de la librairie : « honorer la vie avec humour et humilité », que je doublerais volontiers du triple S vittozien : « souple, simple et sincère ». Un homme qui, pour mieux se mettre au service des hommes souffrants, passe au crible ses propres difficultés d’être, sait se remettre en question lui-même, parle avec douceur des petites merveilles de la vie quotidienne, force mon admiration et ma reconnaissance.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.