Entretien avec Psychologies.com

LA MÉTHODE VITTOZ
Pour retrouver un équilibre corps, cœur et esprit

Entretien in PSYCHOLOGIES.COM
Avec Valérie Maillot, par Lucien Fauvernier – Mis à jour le 30 Juillet 2019 à 14:21

La méthode Vittoz pour retrouver un équilibre corps, cœur et esprit

La méthode Vittoz, du nom de son créateur le docteur Roger Vittoz, est une thérapie dite psychosensorielle qui propose de renouer avec nos cinq sens pour nous relier avec notre être tout entier: tête, corps et cœur. En thérapie, elle peut aider enfants et adolescents à mieux se concentrer, et les adultes à gagner en liberté intérieure. Explications.

LA MÉTHODE VITTOZ

Roger Vittoz publie en 1911 l’ouvrage Traitement des psychonévroses par la rééducation du contrôle cérébral qui établit les bases théoriques de la méthode Vittoz. « Le docteur Vittoz s’est rendu compte que, bien souvent, l’origine de nos troubles comportementaux venaient d’un manque de ce qu’il appelait contrôle cérébral, indique  Valérie Maillot, praticienne certifiée de la psychothérapie Vittoz de l’IRDC (Institut de Recherche et de Développement du Contrôle cérébral). C’est-à-dire notre difficulté à équilibrer nos fonctions émissives (raisonnement, imagination, émotions…) et nos fonctions réceptives (cinq sens, proprioception), ce qui peut générer vagabondage cérébral, insomnies, difficultés relationnelles, angoisses, burn-out… Par le biais de différents exercices, la méthode se propose alors de rééquilibrer ces deux fonctions pour retrouver de l’harmonie au sein de notre être physique et psychique.

DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE

Comme pour de nombreuses thérapies, la toute première séance est une mise en relation, où thérapeute et patient échangent sur les raisons de la consultation, ce qui permet d’établir un lien de confiance. « Ensuite, toutes les autres séances commencent par une installation en Vittoz, explique Valérie Maillot. C’est une mise en contact avec le corps, d’une dizaine de minute, où le patient s’interroge sur l’état dans lequel il est. Il s’ensuit un accueil des points d’appuis et de la respiration. Cela donne lieu à un accueil très précis de chacune des parties du corps avec une écoute des messages que celui-ci lui apporte: une démangeaison, des picotements, une raideur… Tout tend à être expérimenté et exprimé. » A la suite de ce scan corporel, un état des lieux est alors dressé afin de voir ce que les sensations corporelles ont à dire de conscient et d’inconscient, notamment par les émotions qu’elles peuvent manifester.

« Ensuite vient la parole, indique Valérie Maillot. Le thérapeute et le patient échangent sur ce qui s’est passé lors de l’installation en Vittoz. L’idée est que les sensations corporelles vont évoquer quelque chose qui s’est passé dans la vie du patient et cela peut aller jusqu’à l’émergence de clichés de sa vie passée, le corps ne mentant jamais. Un dialogue s’instaure alors qui peut durer plus ou moins longtemps en fonction de la personne qui consulte et de ses besoins. A l’issue de ce temps de parole, une expérimentation est définie, cela peut être une concentration, un exercice de réceptivité, la traversée d’une émotion ou encore un acte volontaire qui permettra au patient d’avancer dans la connaissance de soi. Au fil des séances et des expérimentations, un travail est alors réalisé pour analyser ce que ces expériences concrètes révèlent de ses conditionnements inconscients et ont changé dans sa perception, sa façon de vivre, d’appréhender les choses. La force de la méthode Vittoz repose sur ces expérimentations qui rendent la thérapie très concrète et permettent au patient de l’utiliser au quotidien dans sa vie courante. »

INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS

La méthode Vittoz peut être utilisée tant dans une optique d’art de vivre que dans un objectif de thérapie plus profonde. « En fonction de l’orientation de la thérapie, l’utilisation de la parole sera plus ou moins importante, précise Valérie Maillot. » La consultation en Vittoz peut ainsi se faire à tout âge et pour des motifs aussi variés qu’une prise en charge des difficultés de concentration chez l’enfant, un mal-être adolescent, mais aussi des troubles de l’anxiété, du sommeil, l’accompagnement d’un deuil ou d’une dépression chez l’adulte. « La méthode est très efficace chez les plus jeunes pour développer l’attention, la mémoire et la concentration. Chez les adolescents qui souffrent d’un mal-être lié à un passage à l’âge adulte délicat, le travail de reconnexion aux trois centres tête, corps, cœur, permet généralement de les accompagner rapidement vers du mieux être. Pour les patients qui viennent trouver de l’aide dans leur deuil ou une dépression, la thérapie sera plus profonde et longue. »

Si des patients atteints de schizophrénie ou de bipolarité peuvent suivre la méthode Vittoz, celle-ci est utilisée moins en tant que thérapie que « dans une optique fonctionnelle pour soulager les symptômes sans les masquer », précise Valérie Maillot. Ainsi dans le cas de patients souffrant de TOCs, le thérapeute doit s’assurer que les exercices ne deviennent pas obsessionnels.

PRIX ET DURÉE

Le tarif d’une séance de 50 minutes varie de 65 euros en moyenne en région parisienne à 45 en province. « Pour ce qui est de la durée de la thérapie, tout dépend de l’orientation de celle-ci. En fonctionnel, une dizaine de séances peut suffire, tout ne sera pas exploré mais le patient aura compris l’essentiel de la méthode Vittoz et disposera de quelques expérimentations qui lui permettront de mieux vivre. Dans le cadre d’un accompagnement thérapeutique plus profond, lors d’un deuil ou d’une dépression, cela sera nécessairement plus long: deux ans, parfois plus, à raison d’une séance par semaine donne une bonne idée de la durée nécessaire à un suivi sérieux et efficace. Ainsi la méthode Vittoz ne peut être considérée comme une thérapie brève, c’est une vraie thérapie des profondeurs. »

DÉCOUVRIR
Des preuves scientifiques pour Vittoz
En 2013 a été initié sous la direction de Rébecca Shankland, maître de conférence en psychologie, le programme FoVea® (Formation Vittoz à l’Expérience Attentive) afin d’étudier et mesurer l’efficacité de la méthode Vittoz. Les conclusions initiales de l’étude montrent que le programme mis en place :
• Diminue les effets du stress, de l’anxiété et des états dépressifs perçus.
• Accroît les capacités d’attention, de concentration et de mémorisation.
• Augmente le bien-être subjectif (émotions positives) et psychologique (sens de la vie, relations positives, optimisme, vitalité, intérêt)
• Améliore les compétences émotionnelles pour soi (surtout expression et régulation des émotions) et en lien avec autrui (climat de classe amélioré)
• Accroît la bienveillance envers soi-même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.