La tradition orale

David Daniels

David Daniels

 

 

Il y a plusieurs écoles d’ennéagramme et celle à laquelle j’ai été formée est celle de la tradition orale : Enneagram Studies in the Narrative Tradition (ESNT). Elle a été fondée par Helen Palmer, alors enseignante en psychologie et spécialiste de l’intuition, et David Daniels, médecin, qui enseignait les sciences comportementales à la faculté de médecine de l’Université de Stanford.

Cette école n’est pas liée à un quelconque ésotérisme qui lui est étranger. Elle s’appuie sur la méthode des panels qui est une méthode inductive d’observation de soi en confrontation avec la manière dont les autres rendent compte d’eux-mêmes. La tradition orale s’appuie sur quelques convictions fortes :

  • C’est à chacun de trouver lui-même son type à son rythme.
  • Personne ne parle aussi bien d’un type qu’une personne qui s’y est elle-même retrouvée.
  • Le travail en groupe à base de témoignages et d’échanges, dans un esprit de sincérité et de respect mutuel, est un facteur essentiel de la fécondité de l’outil.

Pour ma part, j’attache une grande importance à transmettre l’ennéagramme de façon vivante, rigoureuse et éthique, en garantissant :

  • Le respect absolu du code de déontologie de l’ennéagramme : notamment le fait que personne, y compris un formateur/thérapeute/ accompagnateur ne peut dire à quelqu’un quel est son type.
  • La réception de l’outil selon les canons de la tradition orale, c’est-à-dire en groupe, grâce à l’enrichissement mutuel et dans le respect de chacun.