des ailes et des flèches

DES AILES ET DES FLÈCHES

Points techniques à l’occasion de l’enquête Ennéagramme & confinement, J 50*
Deuxième volet

« Il faut aimer les gens comme ils sont, ou bien il faut renoncer à l’expérience même de l’amour. » Raymond-Léopold Bruckberger

Deuxième série de  huit témoignages pour mieux comprendre les enjeux de l’Ennéagramme.
En guise de rappel pour les anciens, de découverte pour les nouveaux.
Dix femmes et 6 hommes qui font un arrêt sur image en période de confinement.
Neuf profils qui nous dévoilent un peu de leurs ressorts intérieurs, leurs combats, leurs ressources, leurs talents et leur liberté de les mettre au service.

LE PRINCIPE DE L’ENNEAGRAMME:

Il est expérimental. La démarche est inductive, et non pas déductive, elle part de l’expérience: c’est par les témoignages et l’observation que certaines grandes lignes se dégagent et se confirment.

Selon Aristote, sur l’anthropologie duquel nous nous appuyons, l’homme cherche le bonheur. Chacun naît avec une orientation positive spécifique vers le bien et une passion (neutre) qui la meut vers ce bien. Pour Katie et Yannick c’est la paix, pour Mathilde et Benoît c’est l’inquiétude au sens aristotélicien: se soucier de.

– En raison d’une blessure, elle développe un mécanisme de défense propre pour s’en protéger et une vision mentale (fixation) de soi, des autres et du monde, partielle. Pour se tenir prêt à toute éventualité, Benoît projette les possibles; pour trouver la paix, Katie cherche l’harmonie. Ce mécanisme est bon en soi, il nous permet de puiser dans nos ressources et il est le lieu de notre expertise; mais il peut présenter un rétrécissement lorsqu’il devient absolutisé, excessif et fermé aux autres aspects de la réalité. L’ultra-responsabilité de Benoît peut lui faire ignorer ses limites et l’écoute de toutes les sollicitations peut empêcher Katie de faire des choix personnels.

– La conscience de ce moteur permet d’élargir mon champ de vision, et une vertu propre de développer un talent et le mettre au service. C’est en prenant conscience de sa confusion faire/être, que Nathan peut développer sa vertu de vérité et ordonner son travail à sa vie de famille et non pas l’inverse.

Ainsi, nous voyons que les voies d’évolution ne sont pas les mêmes pour tous et que ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre, et peut même être inversé. Se mettre au service via Over the blues permet à Magali de rendre fécond son talent de compréhension du cœur, en se gardant de la complaisance émotionnelle. A l’inverse, Sophie dont le talent propre est le service, au risque de se penser indispensable, trouve dans l’humilité de la reconnaissance de ses limites, une manière de mieux aimer. 

Plusieurs stagiaires ont évoqué des points de dynamique d’évolution (flèches, ailes, sous-types) qui sont autant de termes techniques qui peuvent sembler difficiles à comprendre. Encore une fois, c’est l’expérience qui peut permettre d’en concevoir l’intérêt. Voici quelques balises:

POINTS TECHNIQUES :

  • LES FLÈCHES

Deux flèches relient chaque base de l’ennéagramme à deux autres. Sur ce diagramme, les deux flèches de la base 1 sont la base 7 et la base 4. Ce sont des ressources additionnelles pour les personnes de base 1. Elles l’activent naturellement lorsque les ressources de leur base ne suffit plus pour s’ajuster aux événements. Pour rendre plus léger le fardeau du bien-faire, pour soi et pour les autres, Constance a recours à la beauté de son jardin (flèche en 4) ou au jeu (flèche en 7). Cela se fait tout seul, sans que la volonté n’intervienne.

Il y a un sens à ces flèches, comme le diagramme le montre. Celle qui part de la base vers une autre base (rouge sur le diagramme), est activée en situation d’action (ou de stress). Celle qui arrive à la base (verte sur le diagramme), est activée en situation de repos (ou de sécurité). Ce phénomène est reconnu par nombre de stagiaires. Cependant, pour d’autres, le sens des flèches importe peu et quelque soit la situation, une des deux flèches est plus facilement accessible.

Le véritable intérêt est de réaliser que cela ne change pas mon camp de base, mais que je peux avoir recours à d’autres comportements par ce biais plus facilement, Pour « élargir l’espace de ma tente » (Isaïe, 54.2)

  • LES AILES

Chaque base est entourée par deux autres, la base 6 par les bases 5 et 7 par exemple: ce sont les ailes. Une des deux est privilégiée, et l’autre souvent délaissée. L’aile préférée colore la base: chez Magali, une aile 3 donne à sa base 4 un côté flamboyant et efficace; chez Benoît, une aile 7 en fait un joyeux drille plus extraverti que s’il privilégiait une aile 5.

Outre les nuances que peuvent offrir les ailes à chaque profil, l’aile est aussi un axe de travail important. En effet, l’aile délaissée est difficile d’accès et peut même provoquer un certain rejet. C’est pourtant en l’explorant, qu’un nouvel équilibre peut être trouvé et que les excès de la base peuvent être atténués. En cultivant une aile 8 délaissée, Katie pourra se positionner plus facilement et apprendre à dire non à trop de sollicitations.

                                 

Chaque profil développe son talent dans un domaine spécifique: celui de la maisonnée, de la relation en tête-à-tête ou du groupe. C’est le lieu concret des embûches et de l’évolution.

Nous pouvons constater qu’en fonction de ce sous-type, le confinement n’est pas vécu de la même manière, quelque soit la base. En survie, le cercle restreint est un lieu sécurisant et la nature un recours, avec le risque de s’y engluer: Katie craint l’égoïsme. En tête-à-tête, l’environnement relationnel est plus important que les conditions de vie: Nathan souffre de la distanciation. En social, le mode d’attention embrasse le groupe: François voit dans la situation un terrain de réflexion. Pour chacun, l’occasion est donnée de développer son expertise: Magali allume le feux chez ses amies pour confectionner des blouses aux soignants. Mais aussi de sortir de sa zone de confort pour aller visiter d’autres modes de communication: Katie développe ses relations de voisinage, Nathan se ressource auprès de la nature, François papote avec les commerçants.

Autre constat: certaines personnes se ressemblent davantage par leurs sous-types que par leurs types. Des 16 témoignages se dégagent différentes atmosphères: plutôt douce et paisible en survie comme Maguelonne, plus punchy en tête-à-tête comme Eléonor, plus distanciée en social, comme François.

CONFUSIONS

Comme nous le voyons, l’Ennéagramme présente de nombreuses nuances, quand les choses peuvent paraître simples, voire simplistes au départ. Ce qui peut être source de confusions entre les bases, sans accompagnement:

  • Nous évoquions dans notre premier retour l’impact de l’histoire familiale et socio-culturelle, qui doit être pris en compte par chacun (Modules 1&2)
  • Nous avons vu que des personnes de même sous-types peuvent se ressembler davantage que des personnes du même type (Module 3&5)
  • La conjonction type/sous-type est subtile et engendre l’exacerbation de certaines problématiques et la modulation de certaines autres. (Module 5)
  • Ils engendrent un rapport au temps et génèrent des émotions principales différentes (Module 4).
  • A cela s’ajoute les confusions possibles dues aux ressemblances extérieures: Sophie et Benoît n’ont pas été chacun loin du burn out, car ils ne prenaient pas en compte leurs propres besoins; et on pourrait penser de ce fait qu’ils sont de la même base. Pourtant, les raisons de leurs comportement ne sont pas les mêmes (recevoir de l’amour pour l’une, ultra-responsabilité pour l’autre), et leurs voies d’évolution diffèrent donc (prendre soin de soi pour l’une, lâcher le contrôle pour l’autre). (Modules 1&2)

D’où l’importance d’une vraie pause de deux jours pour prendre le temps de discerner, que ne pourront jamais remplacer une lecture, et a fortiori un test en ligne: comme si une machine pouvait savoir mieux que nous qui nous sommes… Topos techniques, foire aux questions, travail en sous-groupe et à la vidéo, accompagnement personnalisé, permettent de découvrir, à son rythme, quel est son ressort intérieur principal, les écueils qu’il peut générer, sa vertu et son talent propres. Pour être capitaine sur son bateau!

Dans de prochains articles, nous évoquerons:

– La relation qu’il peut y avoir entre CONNAISSANCE DE SOI & VIE DE FOI
– La place du corps et le choix de la MÉTHODE VITTOZ comme moyen d’évolution.


  • L’Ennéagramme est une méthode de connaissance de soi et de compréhension des autres qui se transmet en groupe, par tradition orale. Il ne peut se réduire à une étude mentale qui en figerait les manifestations et  sa fécondité se trouve dans le mouvement, l’expérience, les échanges. C’est par eux que quelque chose de moi peut se révéler, qu’une prise de conscience peut jaillir.
    En ce sens, le confinement est une frustration – les échanges humains qui sont au cœur de la méthode ne sont plus possible pour le moment. Mais il peut aussi se révéler une opportunité car la situation particulière peut-être un révélateur: ma réaction première et son développement dans le temps peuvent me surprendre moi-même. En tous cas, ils parlent de moi, de mon intérieur, de mes ressorts, de mes motivations profondes, parfois inconscientes.
    C’est pourquoi l’idée d’un panel virtuel a germé et nos stagiaires y ont trouvé l’occasion de témoigner de leurs découvertes, un grand merci à eux! Le panel est la spécificité de la tradition orale et consiste à témoigner concrètement de ce qui se passe au-dedans et qui ne correspond pas toujours à ce que l’on voit au-dehors. Repérer ses points de blocage, ses ressources inutilisées en temps normal, ses voies de progression, ses talents. 
    Sans doute ces témoignages peuvent présenter certaines parts d’incompréhensions pour qui n’a pas entrepris la démarche, qui ne saurait se faire sans le groupe hic et nunc. Cependant, la diversité des témoignages peut faire émerger quelque chose de cette démarche et c’est l’objectif de cette enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.